> Passer à l’action > Nos Outils > Observer et diagnostiquer > L’arbre à penser

< Retour

L’arbre à penser

Nous avons imaginé cette méthode, destinée à une organisation qui souhaite faire des liens entre ses valeurs, ses actions, ses visées politiques et sociales.

I. La métaphore de l’arbre

Découvrez cet outil mis en pratique lors d’un atelier avec Fedina dans les expériences.

Nous avons imaginé un arbre pour symboliser l’organisation.

-  Les racines symbolisent les valeurs et aident l’arbre à grandir. L’objectif est de comprendre ce que les valeurs signifient et à quoi elles servent.

-  Le tronc de l’arbre représente les visées politiques de l’organisation. Après avoir trouvé les valeurs d’organisation nous pouvons donc "brainstormer" (réfléchir ensemble) sur ses visées politiques.

-  Ainsi, les différentes branches représenteraient les différents thèmes de l’organisation comme par exemple l’émancipation des femmes.

-  Les feuilles constituent les différentes formations et activités comme le théâtre de rue, la formation au leadership etc.

II. Atelier n°1 : Réfléchir sur les valeurs de l’organisation

Durée à prévoir : 1h30

Objectifs pédagogiquesMéthodes de facilitation
Lancer l’atelier n°1 :
1) Commencer ensemble avec tous les participants.

2) Le facilitateur pose des questions ouvertes. Comme par exemple :

a) Selon vous, quelles sont les valeurs centrales/phares enracinées dans les actions et missions de votre organisation ?

b) Quand vous parler du travail de votre organisation à l’extérieur (avec des amis, des voisins), quelles sont les valeurs que vous mentionnez ?

c) En termes d’évolution, avez-vous vu de nouvelles valeurs émergées ou d’autres valeurs mises de côté ?

d) Quand vous travaillez avec des groupes, quelle est la principale valeur que vous sentez incarner ?


3) Les participants écrivent sur des post-its, quatres idées de valeurs, puis chacun donne et explique, à l’oral, ses réponses.

4) Les post-its des valeurs sont fixées sur les racines de l’arbre
Utiliser l’image de l’arbre + les post-its

Timing pour les racines :

15 min : écrire sur les post-its

30 min : debriefing oral

25 min : travailler sur les liens et les valeurs

Commentaires d’un facilitateur (Fedina- juillet 2019) : Il s’agit d’un très bon exercice, très vivant et provoquant du débat. La question de fond qui émerge est : qu’est-ce qu’une valeur ?

III. Atelier n°2 : Réfléchir sur les visées politiques et sociales de l’organisation

Durée à prévoir : 1h30

Objectifs pédagogiquesMéthodes de facilitation
Lancer l’atelier n°2 :
1) Démarrage ensemble avec tous les participants

2) Le facilitateur pose des questions ouvertes. Comme par exemple :
a) Quelles sont les visées politiques et sociales de l’organisation ?

b) Via ces visées, à quels objectifs et combats l’organisation souhaite participer ou contribuer ?


Les participants écrivent sur des post-its leurs idées puis chacun donne sa réponse puis le facilitateur écrit sur le tableau dans le but de trouver des liens avec le tronc (les visées politiques de l’organisation).
Timing pour le tronc : 10 min

Points principaux : 10 min

Écriture : 10 min

Debriefing oral : 30 min

Pause : 5 min

Travail sur les liens : 25 min

-  Les visées politiques sont expliquées par chaque participant ;
-  Toutes les visées politiques sont écrites sur les post-its et puis sur le tableau ;
-  Les visées politiques sont fixées dans l’arbre au niveau du tronc.

IV. Atelier n°3 : Identifier les thématiques de l’organisation

Durée à prévoir : 45 minutes

Objectifs pédagogiquesMéthodes de facilitation
1) Résumer le précédent travail avec les principaux points (3 min)

2) Répartir les participants en différents groupes (3 min)

3) Donner à chaque groupe un papier de couleur sur lequel les branches seront dessinées (2 min)

4) Ils auront à remplir les thèmes de l’organisation pour les 6 branches dessinées (3 min)

5) Explications sur ce qui est un thème principal pour l’organisation (30 min)

Chacun essaie de remplir.
Utiliser le tableau avec l’arbre.
Le facilitateur résume toutes les valeurs identifiées and les visées politiques.

Il spécifie la connexion entre les branches et les feuilles et la possibilité d’avoir des feuilles connectées aux différentes branches et donne un exemple.
Il précise que les groupes ne peuvent pas remplir plus de 6 branches.

(Possibilité de faire le choix de répartir les participants dans les différents groupes : une personne du management, un activiste de chaque domaine).

V. Atelier n°4 : Identifier les activités de l’organisation

Objectifs pédagogiques Méthodes de facilitation
1) Garder les mêmes groupes qu’avant.

2) Commencer avec l’arbre d’affiché pour expliquer que maintenant nous allons faire des groupes afin de s’intéresser plus particulièrement aux feuilles (activités) : publics des formations (publics, techniques pédagogiques)

3) Expliquer comment ils auront à remplir l’arbre imprimé avec des posts-its de différentes couleurs (une couleur= 1 message= 1 post-it)

4) Quand les groupes commencent l’activité, les facilitateurs passent dans les groupes pour appuyer si besoin en vue de compléter le tableau.

À la fin de l’activité : retour tous ensemble et chaque groupe explique son propre arbre et les autres peuvent ajuster ou régir (5’ par groupe).

Pendant l’activité ; les facilitateurs complètent les différentes branches du tableau.

Les participants doivent écrire les différentes activités sur un même post-it pour chaque case du tableau distribué. Il convient d’écrire une ligne pour une même idée et donc de la numéroter. Ainsi, chaque activité sera liée à un public et une fréquence.

Les facilitateurs essaieront de voir les différents groupes chaque 10 minutes pour leur expliquer qu’ils doivent prioriser une activité pour pour chaque thème.