> Passer à l’action > Nos Outils > Capitaliser > La ligne de temps

< Retour

La ligne de temps

La ligne de temps invite celles et ceux qui ont vécu une expérience à l’expliciter, à la raconter en partant des faits ou des événements.

C’est un outil efficace pour requestionner les méthodes et stratégies passées et se reconnecter avec le présent.

À partir d’éléments factuels, les personnes en présence racontent leur histoire c’est à dire comment ils en sont arrivés là. La ligne de temps permet aux nouveaux et aux plus anciens de relire l’histoire collectivement.

Temps 1 : Installation !

Une ligne de temps est dessinée sur le mur et retrace une période qui est significative dans l’histoire de du projet/du groupe/de l’organisation. La durée conseillée est entre 2 et 10 ans.

Veiller dans la disposition de la salle pour qu’aux moments de la mise en commun chacun.e puisse lire les éléments de la ligne de temps.


Atelier de capitalisation - ligne de temps à Cenca en 2019


Atelier de capitalisation - ligne de temps à l’UGPM en 2019

Temps 2 : Les faits et les facteurs !

  • Par petits groupes de 4 à 6 ou en plénière si les participant.e.s sont peu nombreux, il s’agit d’identifier les événements/faits internes ou externes qui ont eu un impact significatif sur l’évolution de la formation/du groupe/de l’organisation.

Exemple : en mars 2020, un groupe de 5 paysans formateurs Rwandais accompagné par l’équipe du projet RECASE (Adenya) depuis 2 ans, s’est réuni pour proposer des améliorations dans le parcours de formation des paysans. Cette rencontre est une étape importante dans le processus d’autonomisation collective recherchée avec les paysans formateurs.

  • Puis, toujours en groupe, les participant.e.s devront identifier les facteurs ou éléments déclencheurs qui ont été importants pour chaque fait/événement identifié.

Exemple : Théogène et Valentine, binôme de paysans formateurs, ont été à l’initiative de la rencontre avec les autres formateurs. Ils ont bénéficié d’un suivi de proximité de la part de l’animateur du projet qui leur a permis de gagner en confiance eux et leur a donné envie de prendre des initiatives collectives.

  • En plénière, chaque groupe expose ses réflexions puis les place sur la ligne de temps. Une discussion collective s’engage pour obtenir un panorama complet de ces étapes et les analyser à plusieurs voix.

Temps 3 : S’appesantir sur les méthodes !

Individuellement, il peut être demandé aux personnes de choisir une étape de la chronologie ainsi constituée qui lui semble pertinente pour elle. Cette étape peut être pertinente pour des méthodes employées inédites, des résultats probants ou parce que ça a eu un effet boule de neige ailleurs.

Chacun écrit ainsi une courte histoire expliquant pourquoi cette période a été importante pour lui/elle et s’appesantit sur comment on a fait, c’est-à-dire les méthodes employées.

Une alternative peut être de choisir en groupe un évènement/fait marquant et que tout le groupe capitalise sur les méthodes utilisées.

Conseils aux formateurs.trices !

  • Avoir en tête 3 questions à traiter dans cet ordre :
  1. Qu’est ce qui s’est passé ? (les faits)
  2. Pourquoi cela s’est passé ainsi ? (les facteurs)
  3. Comment on a fait ? (les méthodes)
  • Vous pouvez parfois utiliser des photos, expressions, anecdotes pour faciliter l’entame de l’échange, pour démarrer le récit.
  • Il est intéressant d’animer l’atelier dans un lieu où les personnes sont à l’aise.
  • Inviter les personnes à parler à la première personne du singulier « je » et limiter le nous, pour qu’elle soit plus précise sur leur propre vécu.
  • Avoir un secrétaire de séance qui vous assiste pour prendre des notes exhaustives et avoir un verbatim à la fin.
  • Une ligne de temps constituée par un groupe peut être enrichie par un autre groupe. Par exemple un groupement paysan peut raconter son histoire et celle-ci peut être enrichie par une équipe de gestion du projet.
Fiche Ligne de temps

Objectifs

  • Retracer l’histoire d’un groupe, d’une organisation, d’une formation, etc.
  • En faire une analyse collective
  • Requestionner les orientations dans une perspective de transformation sociale

Temps : Prévoir ½ journée d’atelier

Sources extérieures : La capitalisation des expériences, un voyage au cœur de l’apprentissage (F3E, 2016)

Accompagner sans Entraver
Accompagner sans Entraver
+
Auteur(s) : Frères des Hommes