> Comprendre > Priorité 6 > Les BAS - Brigades Agro Sylvicoles

< Retour

Les BAS - Brigades Agro Sylvicoles

Le MPP a mis en place des collectifs paysans pour encourager l’agriculture agroécologique solidaire : les Brigades Agro Sylvicoles.

Le MPP s’intéresse depuis sa naissance à la préservation de la nature et aux pratiques agricoles durables.

En parallèle, le mouvement a toujours essayé d’encourager les formes d’entraides paysannes qui constituent des alternatives à l’isolement et à la multiplication des conflits.

Au début des années 1980, le MPP a pu constater de nouvelles pratiques de déboisement et de transformation du bois en charbon. Jusqu’à alors la législation empêchait les coupes de bois et les populations ramassaient le bois, mais ne produisaient pas de charbon de bois de façon intensive.

L’organisation propose alors aux paysans de s’organiser en BAS_Brigades Agro Sylvicoles, c’est-à-dire des groupes d’entraides paysans autour d’activités de productions soucieuses de la préservation de la nature. Il s’agissait de former des paysans moniteurs agro-sylvicoles qui formaient et accompagnaient ces BAS.

Emmanuel Joseph, animateur du MPP lors d’une formation avec des paysans.

Le MPP accompagne 2 types de collectifs paysans :
- D’une part les groupements paysans qui s’engagent à mener une activité économique collective de production/transformation agricole, d’élevage, ou d’artisanat.

- D’autre part les brigades agro sylvicoles (BAS) qui mettent en place des activités de reboisement et de lutte contre l’érosion des sols sur les parcelles des membres. Aussi bien les groupements que les BAS utilisent des techniques agro-écologiques.

Les BAS favorisent l’entraide et l’apprentissage entre pairs : c’est le collectif qui se met au service des individus ; alors qu’au sein des groupements c’est l’individu qui est au service du collectif à travers une démarche solidaire.

Les groupements et les BAS participent aux actions de mobilisation et de revendication organisées par le MPP pour promouvoir la souveraineté alimentaire et le rôle du paysan.ne en Haïti.

— -

Aujourd’hui, le MPP a structuré son programme de formation en agroécologie, notamment avec l’accompagnement de Frères des Hommes au cours des projets de 2011 à 2018. Il s’agit aujourd’hui d’un programme de formation en alternance sur une année (schéma ci-dessous).

Auteur(s) : MPP