> Passer à l’action > Nos Expériences > Les bibliothèques villageoises

< Retour

Les bibliothèques villageoises

Une expérience d’accompagnement post-alphabétisation

Les bibliothèques villageoises ont été expérimentées par l’UGPM entre 1994 et 2000, dans la continuité de parcours d’alphabétisation, afin d’éviter le retour à l’analphabétisme des apprenant.e.s, de consolider les acquis mais aussi de promouvoir la culture de la lecture et de l’écriture, tout en favorisant l’auto-promotion.

L’Union des Groupements Paysans de Mekhé (UGPM) s’est donnée comme mission d’unir les populations paysannes, de les aider à s’organiser pour leur auto-promotion à travers la formation et l’information. La vision de l’UGPM est un "développement social" afin de contribuer à l’émancipation des familles et des communautés locales.

Les bibliothèques villageoises s’inscrivent dans cette dynamique. Suite à des classes d’alphabétisation proposées dans les groupements villageois, il est proposé de créer une bibliothèque qui sera animée par une personne relai précédemment alphabétisée, en lien avec le comité de gestion communautaire.

Séance d’animation sur le fonctionnement d’une bibliothèque villageoise

Cette bibliothèque est prétexte à pleins de rencontres : des séances de lecture bien sûr, mais aussi des ateliers d’écriture de poèmes en wolof, de réappropriation de savoirs locaux par le conte et l’écriture, d’organisation communautaire...

Si la communauté ne dispose pas d’un lieu pour accueillir la bibliothèque, aucun soucis ! Elle devient itinérante et tout le matériel (posters, journaux, livrets, livres...) est transporté dans une valise.

Les bibliothèques villageoises joue un rôle important dans la capitalisation et la valorisation de savoirs locaux. Les animations et les ressources sont pensées pour échanger, réfléchir et apprendre des expériences locales de chacun.e.

Aujourd’hui, l’UGPM reprend ses classes d’alphabétisation et de nouvelles bibliothèques vont s’ouvrir. Forte d’une première expérience, les difficultés du passé seront plus simples à surmonter :
 les animateurs-rices endogènes pourront appuyer les référents des bibliothèques,
 les nouvelles formations de l’UGPM et les livrets produits pourront être utilisé comme matériel au sein des bibliothèques.

Cette expérience inspire aussi les organisations Duhamic-Adri et Adenya au Rwanda, ou encore APEF en RD Congo pour atteindre leurs objectifs d’alphabétisation en milieu rural ou urbain.

Retrouvez ci-dessous la fiche synthétique, issue d’un échange de pratiques au Rwanda en juin 2022 entre ces différentes organisations :

Fiche synthétique - Bibliothèques villageoises
Fiche synthétique - Bibliothèques villageoises
Auteur(s) : UGPM