> Passer à l’action > Nos Expériences > L’alphabétisation pour développer le pouvoir d’agir et s’émanciper

< Retour

L’alphabétisation pour développer le pouvoir d’agir et s’émanciper

Cette synthèse s’adresse à la fois aux référent.e.s pédagogiques et coordonateurs-trices qui souhaiteraient structurer des parcours d’alphabétisation, et aux équipes d’alphabétisation pour animer leurs formations.

Au cours de l’année 2021 a eu lieu un temps de renforcement entre pairs organisé dans le cadre du collectif ’Former pour Transformer’ autour de l’alphabétisation émancipatrice. Ont participé les organisations suivantes : l’APEF en République Démocratique du Congo, Concept et l’UGPM au Sénégal ainsi que Duhamic Adri et Adenya au Rwanda.

Pour les équipes des organisations Duhamic-Adri et Adenya, ces échanges ont permis de « penser en amont la mise en place de leur programme d’alphabétisation à destination des paysan.ne.s qu’ils accompagnent, dans le cadre du projet "Récasé-Tuzamukane". »

« Ces webinaires ont apporté de nouvelles connaissances. Les échanges, très enrichissants, nous ont inspiré à différents niveaux : pour définir le profil de nos futurs alphabétiseurs/seuses, pour préparer l’animation de nos formations et pour envisager le suivi post-alphabétisation.

Nous retenons que le développement participatif et inclusif de l’activité d’alphabétisation avec les apprenant.e.s constitue la clé de la réussite. La participation des apprenant.e.s dans l’élaboration des thèmes, du planning ou au sein d’un comité de gestion, est une dynamique à favoriser au sein du parcours alphabétisation. »

Pour l’APEF, en RDC, ces échanges, c’est : « s’ouvrir sur différentes approches et perspectives », après une 1ère expérience d’alphabétisation avec des femmes de Bukavu.

« Les partenaires ont mis en évidence l’importance et les bienfaits du principe faire participer les apprenantes plus anciennes en tutorat ou parrainage des nouvelles. Nous avons aussi mis en place un groupe WhatsApp avec les apprenantes pour qu’elles puissent se partager des informations et/ou poser des questions. »

Les stratégies de suivi post-formation ont également inspiré les participant.e.s aux échanges : les coins de lecture dans les communautés, gérés par les personnes alphabétisées semblent une bonne idée pour la continuité de l’apprentissage, l’appropriation par les apprenant.e.s et leur responsabilisation sur cette activité au sein de leur communauté.

Alors, si vous aussi, vous vous questionnez sur la mise en place d’un programme d’alphabétisation ou si vous souhaitez animer des formations en alphabétisation, la synthèse co-construite suite à ces temps d’échange et téléchargeable ci-dessous, est faite pour vous !

L’alphabétisation pour développer le pouvoir d’agir et s’émanciper
L’alphabétisation pour développer le pouvoir d’agir et s’émanciper

Priorités

Priorité 2
Auteur(s) : Adenya, APEF, Duhamic-Adri, UGPM